Aller au contenu principal

INFORMATION

Le musée est ouvert du mardi au dimanche, dans le respect des règles sanitaires. Entrée gratuite pour les -26 ans et le 1er week-end de chaque mois. Bonne visite !

En savoir plus
Château de Caen
Ouvert aujourd'hui
salles du rempart

Salles du rempart © Musée de Normandie - Ville de Caen / Philippe Delval

La terrasse d’artillerie 
et les Salles du Rempart

Le rempart du château a connu de nombreux aménagements du 13e au 16e s., et jusqu'à nos jours.

Une tour ronde (Tour Puchot) dominant l'enceinte de la ville a été construite après 1204. Le rempart a été conforté après le siège anglais de 1346, puis à nouveau au début du 16e s. par un grand remblai de terre portant une terrasse pour l'artillerie.

Les fouilles de ce secteur ont été conduites entre 2004 et 2005 avant l'aménagement des Salles du rempart (2008).

Situer le lieu dans le temps :

XIème - XIIème s.
XIIème - XIVème s.
XIVème -
Guerre de Cent Ans
XVIème - XVIIIème s.
XIXème - XXème s.
Depuis 1947

Vidéo :

Au fil de l'histoire :

17e-18e s. : Les fortifications

Le "cavalier d'artillerie" : Au début du 16e s., d’imposants talus de terre sont appliqués le long des remparts du château, afin de les renforcer pour faire face aux progrès de l’artillerie à poudre. On aménage dans l’angle nord-ouest une terrasse pour porter les canons en position de tir sur le remblai (un cavalier d’artillerie).

Les vestiges ruinés par le temps, ont été aménagés afin de restituer la structure dans son état du 17e s.

17e-18e s. : Les fortifications
21e s. : Les fouilles

Les découvertes sous la terrasse d'artillerie : Avant la construction de la terrasse d'artillerie, on reconnaît un site de carrières (11e -12e s.), puis de forges installées à partir du 13e s. Vers 1520, la grande forge devient sans doute la sellerie du gouverneur, ornée de peintures représentant des mors de chevaux. On a également mis au jour les vestiges d’une maison du 14e s., appuyés sur un grand bâtiment plus ancien.

21e s. : Les fouilles
21e s. : La restauration

La réhabilitation du "cavalier" d'artillerie : Les Salles du Rempart sont une intervention d'architecture contemporaine (2004-2008) dessinée pour reconstituer le volume du cavalier d'artillerie et permettre son aménagement intérieur. La structure, alliant béton et acier, dissociée des maçonneries anciennes, est accolée aux vestiges restaurés, tout en respectant leur intégrité et perturbant le moins possible la compréhension de l'histoire du lieu.

21e s. : La restauration
21e s. : Les aménagements

Les Salles du Rempart accueillent plusieurs équipements du Musée de Normandie : une vaste salle d’expositions temporaires dont le fond de scène est le rempart médiéval dégagé sur toute sa hauteur, des salles de médiation culturelle, un espace d'accueil et une boutique, un centre de documentation. Une galerie de conservation et d'étude où sont rassemblées les réserves du musée est aménagée en sous-sol.

21e s. : Les aménagements
21e s. : La conservation des vestiges

La mise en valeur des vestiges archéologiques : Les Salles du Rempart sont un aménagement contemporain respectant les traces de l'histoire enfouies depuis le 16e s. sous le remblai du cavalier d'artillerie. Ces vestiges représentent toutes les époques de l'histoire du château. Leur découverte pose des questions nouvelles sur l'organisation du palais à l'époque médiévale, enjeu de nouvelles recherches historiques et archéologiques.

21e s. : La conservation des vestiges