Aller au contenu principal

INFORMATION

Nous somme heureux de vous annoncer la réouverture de l'exposition "L'île dans les isles" mardi 2 juin à 9h30, dans le respect des règles sanitaires.

Pour les collections permanentes, encore un peu de patience..., rendez-vous au mois de juillet.

Nous sommes heureux de vous retrouver !

Château de Caen
Musée fermé aujourd'hui

© Musée de Normandie - Ville de Caen / Valéry Joubault

Éventail

Histoire et société
Vers 1900
Auteur : Aubert Félix

Cet éventail, en dentelle polychrome de Courseulles-sur-mer et à décor d'iris, est une des très rares pièces fabriquées par la maison Robert à Courseulles, vers 1900.

La dentelle est dessinée par Félix Aubert, artiste engagé dans l'Art nouveau, membre de l'Art dans Tout, qui travailla entre autres à La Maison Moderne. Son implication fut décisive dans la création d'une nouvelle dentelle en 1896 (la polychrome de Courseulles) dont il reste très peu de pièces aujourd'hui.

À Courseulles sur mer, en 1881, les frères Robert reprennent la Maison Viollard et développent fortement la production dentellière (y travaillaient alors jusqu'à 1200 ouvrières). En 1896, ils font appel au peintre Félix Aubert pour créer un nouveau graphisme qui permettrait de relancer l'intérêt de la dentelle, alors fortement concurrencée par l'avènement de la dentelle mécanique. Il réunit sur un même fuseau des fils de couleurs différentes et façonne ainsi des fleurs avec leurs coloris naturels, surtout des roses. Les fleurs se détachent en bouquet sur fond de tulle et sont aussi mêlées à des rinceaux de soie utilisant des or, vert, rose, etc. Son invention s'inscrit dans un mouvement de défense face à l'expansion de la dentelle mécanique ; en effet, la polychrome ne peut pas être copiée à la machine.

Ce nouveau type de dentelle, avec son brevet déposé en 1896, rencontre un grand succès. En 1898, le Gouvernement français passe commande d'une écharpe en dentelle polychrome pour l'offrir à l'Impératrice de Russie. En 1901, la Maison Moderne à Paris organise une exposition où sont présentés huit éventails dessinés par Félix Aubert et réalisés par la Maison Robert à Courseulles. Sa Majesté l'Impératrice d'Allemagne choisit celui dit "aux roses". Celui proposé à la vente en faisait peut-être partie.

La production de polychromes a duré peu de temps ; la maison Robert ferme en 1922 ; par ailleurs, les pièces réalisées étaient des pièces uniques ou exécutés seulement en quelques exemplaires. Si bien qu'elles sont aujourd'hui devenues extrêmement rares.

Plus d'images :

© Musée de Normandie - Ville de Caen / Valéry Joubault

Situer l'objet dans le temps :

Préhistoire
Protohistoire
Époque gallo-romaine
Moyen Âge
Temps modernes
Époque contemporaine