Aller au contenu principal

INFORMATION

Le musée est ouvert du mardi au dimanche, dans le respect des règles sanitaires. Entrée gratuite pour les -26 ans et le 1er week-end de chaque mois. Bonne visite !

En savoir plus
Château de Caen
Musée fermé aujourd'hui

© Musée de Normandie - Ville de Caen / Patrick Rougereau

Dom Pedro, empereur du Brésil

Histoire et société
1889

Statuette en pied d'un personnage en grand uniforme, en terre cuite modelée.

Le personnage âgé, au crane dégarni, portant moustache et barbe, pose dans l'attitude d'un portrait officiel. Le potier n'a réellement traité que la face visible, laissant le dos à l'état d'ébauche avec l'identification de son sujet par une inscription au clou.

Deux personnages peuvent être identifiés sous le nom de Dom Pedro marqué au dos de la statuette : Dom Pedro, empereur du Brésil et roi du Portugal (1798-1834), ou son fils Dom Pedro II (1825-1891).

Pierre I (dom Pedro) roi du Portugal, proclama l'indépendance du Brésil en 1822 et y pris le titre d'empereur. Il abdiqua la couronne du Brésil en 1831 pour reconquérir celle du Portugal. En quittant le Brésil pour l'Europe, Dom Pedro débarqua à Cherbourg (9 juin 1831) où une rue porte son nom. Le personnage peut être davantage le fils du précédent, qui lui succède sur le trône du Brésil : Pierre II, empereur du Brésil (Rio, 1825 - Paris, 1891), Don Pedro II fut chassé de son trône en 1889 (proclamation de la République). Il trouva refuge en Europe et notamment en France. Sa fille Isabelle de Bragance avait épousé Gaston d'Orléans, qui deviendra comte d'Eu.

La date de fabrication, 1889, coïncidant avec la déposition et l'exil de Dom Pedro II, plaide plutôt pour l'identification de ce personnage. Les photographies de Dom Pedro vieillissant, en exil, montre en effet un personnage à la barbe vénérable, que cherche sans doute à figurer la statuette.

La sculpture malhabile et assez naïve, mais sans intention caricaturale, a pu être faite d'après un portrait diffusé sous forme d'estampe populaire ou une photogravure parue dans un journal illustré. Elle traduit en tous cas une certaine sensibilité à l'actualité mondaine. L'allusion au personnage dans un contexte normand peut paraître exotique, mais les deux empereurs brésiliens ont des liens avec la région : anecdotique : le passage par Cherbourg, port des grands voyages transatlantiques ; ou dynastique : l'alliance avec la maison de Bourbon-Sicile et d'Orléans, propriétaire du château d'Eu.

Dans les deux cas, les déplacements et les séjours de ces grands personnages créaient des évènements pouvant susciter la production de tels objets-souvenirs.

Plus d'images :

© Musée de Normandie - Ville de Caen / Patrick Rougereau

Situer l'objet dans le temps :

Préhistoire
Protohistoire
Époque gallo-romaine
Moyen Âge
Temps modernes
Époque contemporaine