Musée de Normandie

Peindre à la machine

Gustave Gain, "Coquelicots, Anse de Diélette, Flamanville (Manche)", détail, Sans date, plaque autochrome 9x12 cm, Archives Départementales, Conseil Général de la Manche, inv. 89 num 034. ©Mimdi.

Date :

21/09/2013
Genre :
Conférences & Colloques
Type de public :
Adultes
Accessibilité aux publics:
Public à mobilité réduite
Tarif :
Entrée libre (dans la limite des places disponibles)

Peindre à la machine : la photographie autochrome dans le sillage de l'impressionnisme.

Par Nathalie Boulouch, Maîtresse de conférences en histoire de l'art et photographie, Université Rennes 2.

 

 

Commercialisé en 1907, le procédé autochrome ouvre un champ d’expression nouveau pour la photographie : celui de la couleur. Ainsi, comme le revendique le photographe italien Luigi Pellerano deux ans plus tard, « chacun peut désormais prendre le titre de peintre à la machine ». Dans ce rapport renouvelé au modèle pictural, l’impressionnisme fait référence. Si les photographes y trouvent une source iconographique, c’est aussi, plus subtilement, dans la captation des déclinaisons colorées de la lumière que se jouent les rapprochements. Puisant dans l’héritage des mêmes théories scientifiques, l’autochromie établit un dialogue inédit avec l’impressionnisme. En démontrant la validité des choix - autrefois contestés - du mouvement dont Claude Monet constitue la figure tutélaire, les photographes servent la défense de leur propre légitimité dans le domaine artistique.

 

Nathalie Boulouch est maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain et histoire de la photographie à l’université Rennes 2.  Elle est également vice-présidente de la Société française de photographie (Paris). Ses travaux portent sur les relations entre art contemporain et photographie. Après avoir réalisé une thèse sur la photographie autochrome en France (1903-1931), elle a organisé plusieurs expositions et  publié divers essais sur ce sujet. Aujourd’hui, ses recherches portent plus largement sur l’histoire de la photographie couleur du XIXe siècle à nos jours. L’ouvrage Le Ciel est bleu (Textuel, 2011) est sa dernière publication importante sur ce thème.

 

 

  • Conférence organisée par le Musée de Normandie et l'association des Amis du Musée de Normandie, dans le cadre de l'exposition "En couleurs et en lumière".
  • Auditorium du Château de Caen, 15h00.
  • Entrée libre (dans la limite des places disponibles).

 

Pour en savoir + : téléchargez le dépliant de la conférence

 

Crédit image : Gustave Gain, Coquelicots, anse de Diélette, Flamanville (Manche), autochrome, sans date, collection Archives départementales, Conseil général de la Manche.