Musée de Normandie

La terrasse d'artillerie et les Salles du Rempart

Le rempart du château a connu de nombreux aménagements du 13e  au 16e s., et jusqu'à nos jours. Une tour ronde (Tour Puchot) dominant l'enceinte de la ville a été construite après 1204. Le rempart a été conforté après le siège anglais de 1346, puis à nouveau au début du 16e s. par un grand remblai de terre portant une terrasse pour l'artillerie. Les fouilles de ce secteur ont été conduites entre 2004 et 2005 avant l'aménagement de la Salle des Remparts (2008).

Plus de détails

1/5 Le "cavalier d'artillerie"

  • Terrasse d’artillerie dans son état du 17e s. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Plan du château et secteur du talus d’artillerie (1754). SHD, Vincennes
  • Plan du château et profil du talus d’artillerie (1800). SHD, Vincennes
  • Terrasse d’artillerie après les travaux de reconstruction (2005). MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Terrasse d’artillerie après les travaux de reconstruction (2005). Photo Philippe Delval

Au début du 16e s., d’imposants talus de terre sont appliqués le long des remparts du château, afin de les renforcer pour faire face aux progrès de l’artillerie à poudre. On aménage dans l’angle nord-ouest une terrasse pour porter les canons en position de tir sur le remblai (un cavalier d’artillerie). Les vestiges ruinés par le temps, ont été aménagés afin de restituer la structure dans son état du 17e s.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

2/5 Les découvertes sous la terrasse d'artillerie

  • Secteur nord-ouest du château au 12e s. MdN, Caen
  • Secteur nord-ouest du château au 15e s. MdN, Caen
  • Hypothèse de restitution de la grande forge. Serge Le Maho
  • Les fouilles archéologiques en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Les fouilles archéologiques en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Les fouilles archéologiques en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Les fouilles archéologiques en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • La « grande forge » en cours de fouille. INRAP – Bénédicte Guillot
  • Vestiges archéologiques de la « grande forge ». INRAP – Bénédicte Guillot
  • Cheminée de la maison médiévale lors de sa découverte. INRAP – Bénédicte Guillot

Avant la construction de la terrasse d'artillerie, on reconnaît un site de carrières (11e -12e s.), puis de forges installées à partir du 13e s. Vers 1520, la grande forge devient sans doute la sellerie du gouverneur, ornée de peintures représentant des mors de chevaux. On a également mis au jour les vestiges d’une maison du 14e s., appuyés sur un grand bâtiment plus ancien.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

3/5 La réhabilitation du "cavalier" d'artillerie

  • Projet de restitution de la terrasse d’artillerie (J. Millet). Jacques Millet, architecte
  • Construction des salles du Rempart en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Construction des salles du Rempart en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Construction des salles du Rempart en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Construction des salles du Rempart en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Construction des salles du Rempart en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Construction des salles du Rempart en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Construction des salles du Rempart en 2005. MdN (Caen) / Pascal Leroux

La Salle des Remparts est une intervention d'architecture contemporaine (2004-2008) dessinée pour reconstituer le volume du cavalier d’artillerie et permettre son aménagement intérieur. La structure, alliant béton et acier, dissociée des maçonneries anciennes, est accolée aux vestiges restaurés, tout en respectant leur intégrité et perturbant le moins possible la compréhension de l'histoire du lieu.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

4/5 Les Salles du Rempart

  • Projet d’aménagement des salles du Rempart. Jacques Millet, architecte
  • Salle d’exposition temporaire du Musée de Normandie (2008). MdN (Caen) / Michel Follorou
  • Salle d’exposition temporaire du Musée de Normandie (2008). MdN (Caen) / Michel Follorou
  • Exposition inaugurale des salles du Rempart en 2008. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Exposition inaugurale des salles du Rempart en 2008. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Salles du Rempart : exposition « Pierre de Caen » (2010). MdN (Caen) / Pascal Leroux

Les Salles du Rempart accueillent plusieurs équipements du Musée de Normandie : une vaste salle d’expositions temporaires dont le fond de scène est le rempart médiéval dégagé sur toute sa hauteur, des salles de médiation culturelle, un espace d'accueil et une boutique, un centre de documentation. Une galerie de conservation et d'étude où sont rassemblées les réserves du musée est aménagée en sous-sol.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

5/5 La mise en valeur des vestiges archéologiques

  • Enduits peints de la sellerie du gouverneur, 16e s. Basse-Normandie – Inventaire général
  • L’église Saint-Étienne : graffito du mur de la forge/sellerie. Basse-Normandie, Inventaire général / Amélie Berthou
  • Vestiges de la maison médiévale. MdN (Caen) / Michel Follorou
  • Souterrain découvert en 2005. MdN, Caen
  • Blason aux armoiries du Dauphin de France, 15e s. Basse-Normandie, Inventaire général / Pascal Corbierre

Les Salles du Rempart sont un aménagement contemporain respectant les traces de l'histoire enfouies depuis le 16e s. sous le remblai du cavalier d'artillerie. Ces vestiges représentent toutes les époques de l'histoire du château. Leur découverte pose des questions nouvelles sur l'organisation du palais à l'époque médiévale, enjeu de nouvelles recherches historiques et archéologiques.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise