Musée de Normandie

Du logis des gouverneurs au Musée de Normandie

Le roi est représenté dans le château par un officier : bailli, capitaine puis « gouverneur des ville et château de Caen ». Il a sa résidence personnelle dans l'enceinte, depuis 1338, ses bureaux, sa chapelle privée et une salle d’audience pour « les jugements des malfaiteurs ».
Transformé à la fin 17e s. dans le goût classique, le Logis des Gouverneurs est affecté au commandement du 36e Régiment d’infanterie de 1877 à 1940. Il accueille le Musée de Normandie depuis 1963.
 

Plus de détails

1/5 Le Musée de Normandie

  • Façade du Logis des Gouverneurs. MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Fenêtres à meneaux sur l’aile sud du Logis (16e s.). Photo Philippe Delval
  • Blason armorié de François de Franquetot de Coigny. Photo Philippe Delval
  • Tourelle d’escalier (16e siècle). MdN (Caen) / Pascal Leroux
  • Fronton de la porte du logement du bailli. MdN (Caen) / Pascal Leroux

La construction d'un Musée d'histoire de la Normandie a été décidée en 1947, dans les premières années de la Reconstruction, comme la première étape de la nouvelle vocation du château de Caen : « enceinte des musées ». Le Musée de Normandie ouvre ses collections au public en 1963 dans le Logis des Gouverneurs restauré et réaménagé. Dans ses réserves archéologiques il conserve les vestiges des fouilles du château.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

2/5 Le Logis des Gouverneurs du 14e au 18e s.

  • Logis des Gouverneurs (détail de l’Atlas Louis XIII, vers 1650). SHD, Vincennes
  • Logis des Gouverneurs et ses jardins (1800). SHD, Vincennes
  • Château de Caen (Lecointe, 1840). Bibliothèque de Caen
  • Château de Caen (J. Gomboust, 1657). Bibliothèque de Caen

Mentionné dès 1338, le Logis des Gouverneurs ne conserve qu'une aile du 16e s., avec ses fenêtres à meneaux et sa tour d'escalier. En 1682, une longue façade à fronton classique avec  grand escalier à terrasse, est construite par Pierre Cottard, architecte du roi, sur l'ordre du comte de Coigny, gouverneur du château et bailli de Caen. Un jardin d’agrément vient compléter l’ensemble au siècle suivant.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

3/5 Le Logis des Gouverneurs au temps de la caserne

  • Logis des Gouverneurs au début du 20e s. MdN, Caen
  • Officiers et sous-officiers devant le Logis des Gouverneurs (avant 1914). MdN, Caen

À l’arrivée des 36e et 129e Régiments d’Infanterie, à partir de 1875, le Logis des Gouverneurs change de vocation : il accueille les bureaux des officiers et de l’administration militaire. Un petit local est ajouté sur le mur de l'aile sud pour le bureau du vaguemestre. La boîte aux lettres, toujours en place, est le dernier vestige de la fonction militaire du Logis !

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

4/5 Les bombardements de 1944 et la Reconstruction

  • Logis des Gouverneurs au début de sa restauration. Médiathèque de l’architecture et du Patrimoine / Molinard
  • Logis des Gouverneurs au début de sa restauration. Médiathèque de l’architecture et du Patrimoine / Molinard
  • Façade étayée après les bombardements de 1944. Médiathèque de l’architecture et du Patrimoine / Molinard
  • Charpente après les bombardements de 1944.  Médiathèque de l’architecture et du Patrimoine / Molinard
  • Ruines du Logis des Gouverneurs : tourelle d’escalier. Médiathèque de l’architecture et du Patrimoine / Molinard
  • Porte des appartements du gouverneur.  Médiathèque de l’architecture et du Patrimoine / Molinard

Le Logis des Gouverneurs est gravement endommagé au cours des bombardements de 1944. Lors de la Reconstruction, il est envisagé d'y loger le recteur de l'Université. On renonce alors à restaurer l'escalier de façade mais on décide finalement de l'installation d'un musée (1963) pour lequel on aménagera plus tard des réserves en sous-sol et une aile moderne au nord de l'édifice (1978-1980).

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise

5/5 Les collections du Musée de Normandie

  • Vase à engobe et décor peint (Éterville, début 5e s. avant J.-C.). MdN, Caen
  • Casques (Bernières-d’Ailly, vers 11i-00-900 avant J.-C.). MdN, Caen (dépôt de la Ville de Falaise)
  • Statère des Baïocasses (Soumont-Saint-Quentin, 100 avant J.-C.). MdN, Caen
  • Masque de divinité (Bailleul, deuxième moitié2e - début 3e s.). MdN, Caen
  • Seau à décor estampé (nécropole de Giberville, 350-450). MdN, Caen
  • Bas-relief (Saint-Samson-sur-Risle, 10e s.). MdN, Caen (dépôt SAN)
  • Paire de fibules (« Trésor d’Airan », Moult, vers 4i-00-450). MdN, Caen (dépôt SAN)
  • Modèle-réduit de charrue des plaines de l’Eure (Vernon, 19e s.). MdN, Caen (dépôt MNAM, Paris)
  • Bouquet de moisson (Saint-Gilles-du-Crétot, 19e s.). MdN, Caen
  • Enseigne de maréchal-ferrant (Plaine de Caen, début 19e s.). MdN, Caen
  • Bon cidre de Normandie, affiche (première moitié du 19e s.). MdN, Caen
  • Fontaines, pichets d’amitié, bouquetière (Noron-la-Poterie, 19e s.). MdN, Caen
  • Sabots décoratifs (Normandie, 18e s.). MdN, Caen
  • Mondeville, la SMN (Jean-Baptiste Sécheret, 2001). MdN (Caen) / Jean-Luc Mabit
  • Dentelle aux fuseaux « Blonde de Caen » (vers 1830). MdN, Caen
  • La Saint-Louis au Pays de Caux (Hubert Auger, 1824). MdN, Caen
  • Ferme de Venoix (Christian Skredswig, 1881). MdN, Caen

Musée d’histoire et de société, riche d’importantes collections archéologiques et ethnographiques, le Musée de Normandie présente un panorama de la vie des populations sur le territoire de toute la Normandie, de la Préhistoire aux grandes migrations du haut Moyen Âge. Le parcours illustre les transformations de la société, des mutations de l’espace rural jusqu’aux premiers bouleversements de la société industrielle.

1060
11-12e s
13-14e s
15-16e s
16-17e s
19e s
20e s
21e s
Frise